Rachat de crédits

Projet économique GDA Fondation : Rachat de crédits


Début 2016, cela faisait cinq ans que la GDA Fondation remboursait ses investissements nonobstant le climat économique.

Il était désormais temps d’optimiser les remboursements; envisager un rachat de crédit était LE nouveau projet à mener en 2016 !

Pour effectuer cette opération j’avais plusieurs alternatives :

J’aurais pu prendre mon bâton de pèlerin et aller de banque en banque (à Paris) à la recherche d’un prêt qui serait le plus adapté, le plus rentable, le moins coûteux, … bref LE PRÊT ! Rien que d’y penser j’en avais déjà mal au crâne. La prospection laborieuse en dehors des heures de travail, les prises de contact chronophages qui aurait abouti ou pas, les jérémiades des banquiers essayant d’expliquer comment ils ne réussiraient pas à faire de miracles … que sais-je encore.

Ou alors j’aurais pu contacter les deux ou trois banques voisines de l’actuelle (dans le Sud-Ouest) pour monter un simili appel d’offre entre elles : ce que je fis. Et ce que je regrettai rapidement. Étant voisines, elles pratiquaient des taux quasi identiques et pitoyables par rapport à ce que la moyenne nationale laissait transparaître. Je les ai donc tannées quelques semaines durant mais le résultat n’était pas satisfaisant : à peine une baisse de 1 point. Je réfléchissais donc à une troisième alternative : « jamais deux sans trois ». Et la troisième tentative vint …

Un courtier ! Dans mon cas une courtière 😀 . En effet, il est vrai qu’on est jamais mieux servi que par soi-même, cependant il existe des personnes qui sont en capacité de faire beaucoup mieux et beaucoup plus vite, sans fatigue ajoutée pour « bibi ». Certes ça en coûtera quelques deniers mais on n’a rien sans rien.


Le premier contact fut excellent et l’aventure commença.

La première étape fut la constitution du dossier, non pardon, d’un MÉGA dossier ÉNORME ! pour que  le courtier puisse expliquer clairement notre bilan financier, personnel, professionnel à toutes les banques avec qui il travaille. Il faut noter que les étapes doivent être realisées par TOUS les associés. Les délais peuvent donc rapidement dériver.

Quinze jours ont suffit pour la transmission de la proposition idéale : -30% sur les mensualités ! Si ça c’est pas les soldes je comprends plus ! La banque gagnante m’a contacté et m’a proposé de créer un compte dans son établissement pour y mettre mes deniers : normal, elle a gagné après tout. Cependant ce n’est pas fini.

La deuxième étape fut celle de l’assurance du nouveau prêt. Là où je détenais tous les modules dans une même offre et dans une même banque; le courtier, par souci d’optimisation va opter pour la couverture des paiements chez un tiers. Ce tiers coûtait dix fois moins cher, et couvrait les mêmes risques : je ne comprends toujours pas la différence de prix. Cependant cette partie nécessite de fournir à cette entité un dossier médical (le plus complet possible) !! Dans mon cas, le plus dur fut de retrouver toutes les pièces du puzzle (j’ai pas mal déménagé). Comme ce dossier est étudié par un médecin, on dira que les délais sont … médicaux … et pour chaque associé à nouveau !

Bref, je poursuivrai le récit de mon aventure plus tard pour laisser planer le suspense 😉

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *