Phase d’étude du projet « Lambon Nord »

Bonjour,

Au tout début un terrain de quatre mille mètres carré constructible sur la commune de Mas-Grenier (82600), Lieu-dit « Lambon Nord ».

Première solution : la solution de facilité

Pour les prémices du projet, la solution immobilière la plus simple pour le monter fut de passer par un constructeur de maisons dites « clé-en-main ». Dans notre cas, ce fut la marque au phénix pour ne pas la citer.

L’agent commercial qui nous a accueillis (fin 2011) était plus ou moins entreprenant et à première vue nous pouvions lui faire confiance pour manager notre projet. Nous discutions donc depuis un certain temps sur tous les aspects que revêtait le projet afin d’être sûrs et certains que notre démarche allait aboutir sur un projet bien ficelé sans pièges qui nous auraient conduits à la banqueroute.

Après plusieurs semaines de réflexions, en pesant le « pour » et le « contre », cette solution de faire gérer le chantier par un tiers ne fut pas retenue. Trop de contraintes et trop d’attaches par la suite à cette marque si l’on voulait faire modifier les maisons, cela aurait engendré des surcoûts non calculables juste pour faire une extension des logements (chambres supplémentaires, etc.).

Nous avons donc choisi de mener nous-mêmes le projet.

Deuxième solution : la solution de confiance (nous-même)

Étant un peu « rodés » et ayant acheté des ouvrages sur les plans des maisons et les concepts de constructions, nous avons abouti au plan suivant qui sera le plan définitif de notre projet (les deux logements seront identiques) :

PlanCe plan là présente une surface habitable de 90m² habitable.

Le logement se composera de sept pièces au total :

  1. Un salon / séjour / salle à manger / cuisine intégrée IKEA de 35m²,
  2. Trois chambres à coucher allant de 9 à 12m²,
  3. Un cellier de 7m² reliant la pièce à vivre au garage,
  4. Une salle de bain avec deux vasques, douche italienne, baignoire et WC,
  5. Un garage de 22m² (qui n’est pas compté en tant que surface habitable du logement).

Le logement est conçu pour qu’une personne à mobilité réduite puisse convenablement se mouvoir et vivre facilement. La totalité du sol sera en carrelage pour qu’il n’y ait pas de dénivellation entre les pièces à vivre et le « coin nuit » regroupant les chambres (excepté le garage qui aura une marche inférieure à 1cm car non carrelé). Le WC sera disposé dans la salle de bain pour être conforme aux normes handicapés et optimiser l’espace global de la structure.

Les menuiseries seront des menuiseries PVC avec des volets roulants en aluminium (commande électrique Somfy, standard de confiance). L’avantage des volets roulants aluminium par rapport aux volets roulants PVC : ils sont moins faciles à couper pour d’éventuels cambrioleurs, ce qui induit une baisse de l’assurance habitation.

Le portail du garage sera manuel mais il est toutefois prévu une barre de renfort ainsi qu’une prise électrique au plafond dans le cas où un moteur serait envisagé pour l’ouverture automatique.

Le logement sera ceinturé par une clôture tout ce qu’il y a de plus banal : des piquets de fer bétonnés à leur base avec du grillage souple galvanisé. Le portail sera monté sur des piliers pourvus de gaines d’électricité pour l’éclairage ainsi qu’un futur mécanisme d’ouverture automatique du portail. Boîte à lettres et carillon radio seront également sur les piliers pour joindre les habitants des lieux.

Voilà les réflexions menées pour l’étude du projet avant même que ne soit creusée la première tranchée.

La phase suivante a consisté à trouver le bon prêt, au bon taux, avec des collaborateurs financiers « solides » ;-). (possibilité d’un article dédié)

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *